La motivation

Pour arriver à changer une mauvaise habitude ou simplement changer, la motivation est ce qui nous fait agir. C’est elle qui nous pousse à aller travailler, à faire de l’activité physique, à aller l’école, ou à arrêter de fumer… Bref, sans elle, on ne fait pas grand-chose!

Par contre, toutes les motivations ne sont pas égales. De manière très simpliste : certaines motivations sont externes (par exemple : apprendre l’anglais afin d’obtenir une promotion au travail- récompense), d’autres sont internes (par exemple : faire un entraînement de vélo parce que l’on en ressent du plaisir). Les comportements que l’on adopte en réponse à une source de motivation externe sont souvent difficiles à maintenir dans le temps. Reprenons l’exemple du cours d’anglais, une fois la promotion obtenue, il y a de fortes chances que vous arrêtiez de suivre des cours… De l’autre côté, les comportements que l’on adopte à cause d’une source de motivation interne sont maintenus à long terme. Reprenons l’exemple du vélo : si vous ressentez du plaisir à faire cette activité probablement que dès que le soleil se pointe le bout du nez, vous ressentez l’envie de sortir votre vélo…

Ici, le but n’est pas de faire le procès de la motivation externe. Une motivation externe est souvent un très bon déclencheur de changement. Par exemple entreprendre une activité physique parce qu’un ami nous lance le défi de perdre du poids. Par contre si vous désirez maintenir une nouvelle habitude de vie ou un nouveau comportement à long terme, il serait préférable de trouver le moyen de développer une source de motivation interne.

Comment arriver à développer une motivation interne?

  1. Placez-vous dans un contexte qui a du sens pour vous (qui rejoins vos valeurs). Pour garder l’exemple de l’activité physique : si vous aimez la nature, inscrivez-vous dans des cours de conditionnement physique extérieur plutôt que dans une salle de gym!
  2. Placez-vous en position pour vivre des succès et relever des défis. Pour y arriver : fixez-vous des objectifs réalistes et mettez-les à jour régulièrement. Par exemple encore celui de l’activité physique : si vous commencez à courir, il n’est peut-être pas réaliste de s’inscrire à un semi-marathon le mois suivant. Il est probablement préférable de commencer par 5km, ensuite 10km, etc.
  3. Cherchez le soutien des personnes qui vous entourent. Assurez-vous que les personnes importantes pour vous connaissent bien vos objectifs de changement et l’importance que vous accordez à la démarche. Ainsi, ils seront en mesure de vous soutenir et de vous encourager. Par exemple, toujours en activité physique : inscrivez-vous à une activité physique avec un ou une ami-e ou planifiez un horaire où les enfants passent un temps exclusif avec votre conjoint-e pendant que vous faites votre activité physique.

Un psychologue pour vous aider à être et à rester motivé…

L’exemple de l’activité physique peut sembler facile. Par contre, qu’arrive-t-il lorsque le comportement à changer ou à adopter est plus complexe, lorsqu’on rencontre des difficultés à faire ou à vivre ce changement? Quoique les principes de base soient les mêmes, nous avons parfois besoin d’aide. Un psychologue peut vous accompagner dans cette démarche en vous aidant à développer les outils vous permettant : de faire du sens, de vivre des succès, de fixer des objectifs réalistes et de vous sentir soutenu!

Plus d’articles à venir

Restez à l’affût du blogue de Québec Psy pour des articles spécifiques concernant l’utilisation de la thérapie ACT sur la cessation de fumer, les phobies, la gestion du diabète et bien d’autres.

La section des commentaires

Plus bas dans la page de chaque article de blogue se trouve une section de commentaires. Vous pouvez  nous poser des questions directement sur le blogue ou en privé nous serons heureux de vous répondre. Si vous avez des sujets sur lesquels vous aimeriez qu’on écrive, n’hésitez pas à nous le mentionner. Vous pouvez également partager sur vos réseaux sociaux si vous croyez que vos connaissances pourraient en bénéficier.