La thérapie ACT accompagne la personne qui vit avec des douleurs chroniques dans le développement de stratégies permettant d’apprendre à vivre avec la douleur. L’objectif de la thérapie n’est pas de diminuer la douleur elle-même, car plusieurs facteurs physiques sont en cause. Par contre, l’expérience face à la douleur est influencée, c’est-à-dire que la perception de la douleur est modifiée de manière à la rendre moins handicapante et à améliorer la qualité de vie de la personne souffrante. D’ailleurs, plusieurs recherches recensées par une équipe néerlandaise (1), démontrent qu’un accompagnement en psychologie avec une orientation ACT permet une diminution de la perception de l’intensité de la douleur, une diminution des symptômes de dépression, une diminution de l’anxiété, une amélioration du bien-être physique et une amélioration globale de la qualité de vie fonctionnelle. Ces résultats peuvent être appliqués à plusieurs formes de douleurs chroniques. En effet, les études recensées traitaient de fibromyalgie, de migraine, d’arthrose, de fatigue chronique et de douleurs chroniques au dos. Également, selon certaines études (2) , les effets d’une thérapie ACT sont parfois maintenue jusqu’à 3 ans après l’intervention2. Ces résultats démontrent que les stratégies acquises pendant la thérapie sont faciles à appliquer dans la vie de tous les jours et à maintenir à long terme.

Nous vous invitons à consulter notre page sur la gestion de la douleur pour plus d’information.

1 Veehof, M.M., Oskam, M.J., Schreurs, K.M.G et Bohlmeijer, E.T. (2011). Acceptance-based interventions for treatment of chronic pain : A systematic review and meta-analysis. Pain, 152(2), 533-542.
2 McCracken, L.M. et Vowles, K.E. (2014). Acceptance and commitment therapy and mindfulness for chronic pain: Model, process, and progress. American Psychologist, 69(2), 178-187.